BORDEAUX (33) – Cité du Vin

Catégorie
Centres culturels & cultuels, France
A propos de ce projet

Maître d’Ouvrage : Mairie de Bordeaux

Maître d’oeuvre : X-TU Architects

Mandataire : GTM Bâtiment Aquitaine

Copyright : Ph. Caumes

Année de travaux : 2014-2015

¤

La forme du bâtiment évoque le mouvement du vin qui tourne dans le verre et révèle un ensemble d’atomes, de particules, d’acquis culturels, visuels, parfumés odorants. Ce liquide qui tourne, rituellement, universellement : c’est le concept du projet, une promesse… Et cela doit se vivre, physiquement, dans le corps même du visiteur. Cela doit se ressentir dans l’organisation du plan, dans le modelage du volume. Dans la torsion imprimée à la forme de la Cité des civilisations du vin

 

Le BIM, accompagnateur de projet
La place du BIM dans la conception et la construction du CCV a été centrale. La géométrie très originale et les interactions entre le béton, la charpente bois et la vêture ont conduit à faire modéliser l’ouvrage en maquette numérique 3D dès le début de la phase du dialogue compétitif . La maquette numérique a permis d’évaluer combien la forme souhaitée pour le bâtiment, exposé au vent, réclamait de travail d’adaptation pour être réalisable.

 

Lot clos couvert
Ce marché est réalisé par le groupement « fondations-gros-œuvre-charpente bois-clos couvert » dont GTM Bâtiment Aquitaine est mandataire. 2 autres filiales de VINCI Construction France y participent (ARBONIS et SOLETANCHE) ainsi que SMAC pour la couverture, COVERIS pour la vêture verre et GARRIGUES pour les menuiseries.

ARBONIS réalise l’enveloppe tout bois du projet. La pose, faite par les équipes ARBONIS, s’étale sur 19 mois.
Le projet se distingue de deux parties de nature différente :

  • le « tore » qui est composé principalement d’arcs lamelle collés et pannes pour recevoir un platelage en panneaux contreplaqué supports d’étanchéité et les potelets supports vêture en tôle aluminium,
  • la « tour » qui est composée de poteaux courbes lamellés collés pour recevoir les potelets support vêture en panneaux de verre.

La particularité de cette affaire est sa forme « audacieuse » et qu’il n’y a pas une seule pièce de lamellé collé courbe identique, d’où une attention particulière aux temps de fabrication.
L’architecture du projet repose en grande partie sur la mise en œuvre d’une géométrie non standard dont la composition n’est pas réductible à de grandes primitives géométriques connues.

 

Une précision millimétrique
L’enveloppe composée de panneaux de verres et d’aluminium, jouant un rôle fondamental dans la perception finale du bâtiment, a nécessité un respect draconien des tolérances de fabrication et de pose de la charpente.
Le montage sur site a représenté un véritable défi. Les pièces d’appui de la charpente ont une latitude de réglage inférieure à 15 mm. Tout dépassement, même minime de cette côte, est interdit.. La conception 3D a permis de parvenir au résultat recherché en appliquant de la contreflèche lors de la fabrication.
Ajustés sur la charpente, 4 000 m2 de panneaux de contreplaqué, taillés sur mesure, ferment le volume sur lequel est posé la vêture.
2 559 chandelles, fixées à la charpente bois, supportent le complexe d’isolation et les panneaux en aluminium et verre composant la peau extérieure. Afin de respecter la fluidité voulue par le Cabinet X-TU, la précision de l’emplacement de chaque chandelle est au millimètre.

La Cité des Civilisations du vin a ouvert ses portes le 1er Juin 2016. 450 000 visiteurs
par an sont attendus.

¤

12 000 m² de surface développée.

Tour haute de 50 m.

6 000 h d’études.

940 m3 de lamellé collé épicéa et douglas.

4 000 m² de contreplaqué

14 000 h de fabrication