CRETEIL (94) – Déploiement de la Cathédrale « Notre Dame »

Catégorie
Centres culturels & cultuels, France
A propos de ce projet

 Maître d’Ouvrage : Association Diocésaine de Créteil | Les Chantiers du Cardinal

Maître d’oeuvre : AS.ARCHITECTURE-STUDIO

Structure bois : ARBONIS | CABROL

Année de travaux : 2014

Mention spéciale aux Trophées Bois Ile de France 2016 dans la catégorie « Intervention sur l’existant »

¤

L’extension de la Cathédrale de Notre-Dame de Créteil souhaité par la Maîtrise D’ouvrage, Association Diocésaine de Créteil et les Chantiers du Cardinal, permet d’accroître la capacité de la Cathédrale et de la rendre plus accueillante, plus lumineuse et plus visible.

Le Cabinet AS ARCHITECTURE-STUDIO s’est inspiré des mains jointes pour la prière, en formant deux coques de rayons de courbure différente, portée par une charpente en bois abritée et perceptible depuis l’intérieur. Une sur-toiture en bois est ajoutée, donnant une impression de continuité du bois de l’intérieur vers l’extérieur. Un bandeau vitré apporte l’éclairage naturel. Une charpente métallique supporte les tribunes en béton préfabriqué dans l’espace de la Nef. Les toitures-terrasses en pied de coque sud sont réalisées en métal ainsi que le signal haut de plus de 40 mètres.

 

ARBONIS s’est associé à Cabrol (constructions métalliques) pour la réalisation des verrières, de la structure métallique du clocher et des tribunes.

 


Géométrie des coques

Travail sur 2 demi-sphères. Les rayons de courbure des arcs fonctionnent uniquement par paire aussi bien en coque nord que en coque sud avec des centres de rotation différents.
Arcs coque sud fabriqués avec joint de transport, et reconstitués sur site.
Coque nord posée sur béton
Coque sud posée sur métal des gradins.

 

Structure et support
La structure principale de la charpente est composée d’environ 130 arcs en lamellé collé, de section 16 x 75 cm ; la plus grande longueur extrados d’arc est de 26,5 m et le plus petit rayon de cintrage est de 6 m.
Les arcs sont répartis à l’entraxe de 50 cm et parrallèles les uns aux autres.
Les arcs sont assemblés en pied a l’aide de ferrures, boulons et d’un axe métallique.
Le raccord des deux coques en partie haute s’assemble par alternance des arcs NORD et SUD posés sur une poutre de liaison en lamellés collé et assemblés avec des ferrures, boulons et pointes.
La volige support de couverture est ensuite fixée directement sur la structure principale ; la pose croisée des voliges permet le cintrage de celle-ci sur les arcs lamellés collés.

 

Enveloppe
La couverture est composé d’un pare-vapeur, posé directement sur la volige, puis s’ensuivra la pose d’un panneau isolant de laine de roche, support d’une membrane synthétique d’étanchéité.

 

Sur-toiture
Placée sur la membrane d’étanchéité, la sur-toiture est composée d’un cadre métallique, de tôles perforées de teinte noire, ainsi que de lattis bois en douglas posés à claire-voie pour l’habillage extérieur.

¤

Surface coques : 1 600 m2

350 m3 d’arcs bois lamellé collé épicéa

Hauteur bâtiment : 22 m

Poids châssis métalliques : 40 T

Bardage douglas : + de 25 000 ml de tasseaux