LE BOURGET (93) – Salle plénière n° 1 de la COP 21

Catégorie
France, Travaux spéciaux, ouvrages spécifiques
A propos de ce projet

Maître d’Ouvrage : Equipe Interministérielle (Ministère Affaires Etrangères, Ecologie, Energie, Finances, Agriculture, Agrolimentaire et Forêt | Copyright Arnaud BOUISSOU – MEDDE / SG COP 21

Client : Entreprise Générale :JAULIN

Année de travaux : 2015

¤
La France a accueilli et présidé la 21ème Conférence de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 21) du 30 Novembre au 12 Décembre 2015.

L’enjeu était de taille puisque la COP21 marquait une étape décisive dans l’adoption d’un accord international permettant de lutter contre le dérèglement climatique. Il s’agit du plus grand événement diplomatique accueilli par la France qui a reçu plus de 40 000 participants.

Une équipe interministérielle (détachée du Ministère des Affaires Etrangères, de l’Ecologie, des Finances, de l’Agriculture et de l’Intérieur) était chargée de l’organisation. Le Gouvernement a choisi le Parc des Expositions du BOURGET, complété par l’installation de structures démontables dédiées à des espaces de travail pour les réunions du processus de négociation.

En partenariat avec JAULIN, spécialistes en opérations événementielles, ARBONIS a étudié la conception de la structure et des panneaux de toiture de la salle plénière n° 1.

Ce bâtiment de 4 000 m2 comprend une structure bois lamellé collé, en douglas français, composée de 18 portiques à 3 articulations (48 m de portée, 19.50 m. de hauteur au faîtage, espacés tous les 5 m), de pannes à l’entraxe de 3 m et de contreventements.

 

Pour le confort acoustique, les panneaux de toiture se présentent sous forme de caissons à ossature bois isolés avec des lames non jointives en « épicéa » français traité M1 en sous-face plafond.

 

Les bois utilisés proviennent exclusivement des massifs français.

 

Afin de répondre aux exigences d’un délai très court avec un top départ le 12 Juin, les tâches se sont réparties sur 3 sites d’Arbonis :
 A Vérosvres, la note de calcul, le collage et la taille des portiques
 A Chemillé, les plans d’exécution de la structure, le collage-taillage des pannes et contreventements
 A Péguilhan, les plans d’exécution et la fabrication des caissons.
 Le montage a été réalisé par les équipes de levage de Chemillé.

 

L’ensemble prévu démontable, a nécessité des assemblages spécifiques et une adaptation des ancrages. Il s’agit d’un système de ferrures sur caissons métalliques de mise à niveau, les ferrures étant ré-employables sur fondation classique.

 

Un défi réussi
Après 18 jours de pose, les équipes d’ARBONIS ont achevé le levage Une belle synergie entre les différents centres de production qui a permis de réaliser cette construction éphémère dans un délai record.

¤

 

4 000 m² de surface au sol.

450 m3 de bois lamellé collé.

3 900 m2 de murs ossature bois (caissons de toiture isolant).

19 m hauteur de l’ouvrage.